HB-Therm à Fakuma, Hall A4 – 4205

HB-Therm à Fakuma, Hall A4 – 4205

La famille des thermorégulateurs Thermo-5 de HB-Therm s’élargit

Chaud : Les appareils à eau haute température sont maintenant utilisables jusqu’à 230 °C

La gamme de thermorégulateurs Thermo-5 de HB-Therm, éprouvée et connue dans le monde entier, s’enrichit de deux types d’appareils supplémentaires. Ainsi, HB-Therm répond au souhait de nombreux de ses clients désirant disposer d’appareils à hautes températures utilisant l’eau comme fluide caloporteur. La tendance générale du marché va clairement vers des appareils avec des températures plus élevées. Beaucoup d’applications actuelles nécessitent l’utilisation de ce type d’appareil.

Ce qui est nouveau, ce sont les températures élevées de 200 °C jusqu’à 230 °C, ce qui reste c’est la technologie éprouvée. Pression système régulée, refroidissement à régulation by-pass proportionnelle, mesure de débit à ultrasons, etc.

Le HB-200Z2B et le HB-230Z2B complètent ce programme de thermorégulateurs et, à partir d’octobre 2017, offriront aux transformateurs du plastique, la possibilité d’utiliser les avantages de cette technologie jusque dans le domaine des hautes températures. Mais, il importe ici de tenir compte de ce que la résistance des moules et de la robinetterie doit répondre à des exigences plus hautes en raison des températures élevées de l’eau et des pressions qui en résultent. La tenue à la pression demandée s’élève à 31 bars à 200 °C et monte déjà à 47 bars à 230 °C.

Contrôlée: Une solution reposant sur la régulation grâce à des thermorégulateurs équipés d’une pompe à vitesse de rotation variable

Le sujet n’est pas nouveau : quelle est la pompe adéquate pour mon thermorégulateur ? Jusqu’ici, il n’était pas facile de répondre à cette question. En effet, les exigences auxquelles doivent répondre les appareils à utilisation universelle dans le domaine du moulage par injection sont si variées que la pompe vraiment adaptée n’existait pas jusqu’ici. Ne serait-ce que pour des raisons purement physiques, utiliser des pompes à vitesse constante ne permet pas d’obtenir une solution efficace puisque des sections de canal importantes ou au contraire réduites alternent selon les applications. C’est pourquoi la solution consiste à adapter le fonctionnement de la pompe à l’application grâce à la régulation de la vitesse de rotation. On obtient ainsi le débit souhaité en utilisant un minimum d’énergie.

L’écoulement dans les canaux de régulation et, par conséquent, la qualité du transfert de chaleur du fluide caloporteur au moule d’injection sont déterminées par la section des canaux. Si le débit est trop réduit, la puissance d’entraînement nécessaire est faible mais le transfert de température et la répartition de la température dans le moule sont insuffisants. Si le débit dépasse la valeur optimale, le transfert de chaleur ne s’améliore que de façon minimale tandis que la puissance d’entraînement nécessaire augmente de façon disproportionnée. La question est alors de déterminer la vitesse de rotation correcte de la pompe ?

Les thermorégulateurs HB-Therm fournissent maintenant une aide efficace dans ce domaine puisque les Thermo-5 sont désormais équipés en option de pompes régulées. Les appareils offrent une aide efficace aux opérateurs au moment de la sélection de la vitesse de rotation adaptée. Dans le mode économique l’appareil détermine lui-même le débit nécessaire à l’application et permet ainsi de réaliser des économies d’énergie sans nuire à la sécurité du processus. Une feuille verte est affichée sur l’écran de l’appareil dès que des économies sont réalisées.
De plus, les nouveaux appareils Thermo-5 peuvent être intégrés aux systèmes de traitement à partir d’une interface adaptée. C’est ainsi que leur vitesse de rotation peut être modifiée par la régulation du débit à un niveau de commande supérieur. Ce genre de commande convient surtout pour les applications comportant des circuits tempérés parallèles à régulation de débit.

Comment et par quels moyens puis-je savoir si les températures et les débits affichés sur le thermorégulateur sont bien exacts? Comment puis puis-je répondre aux exigences de qualité incluant le contrôle périodique et la documentation de la précision? Au moment de la détermination des valeurs mesurées, des imprécisions apparaissent toujours. Même les capteurs et les détecteurs de haute précision présentent des tolérances. Pour les sondes de température ces tolérances s’élèvent à ±3 °C et pour les capteurs de pression elles se situent à ±0,4 bar. Dans des cas extrêmes, il peut arriver que la température du processus puisse changer de jusqu’à 6°C à la suite du remplacement d’un thermorégulateur et que ce changement reste inaperçu. Seulement l’élimination de ces écarts garantit une thermorégulation fiable et reproductible. C’est pourquoi la totalité des appareils sont fournis calibrés départ usine.
HB-Therm offre à ses clients la possibilité de contrôler les appareils périodiquement de façon indépendante à l’aide d’un dispositif de contrôle. L’appareil guide l’opérateur tout au long du processus de contrôle et lui donne ensuite la possibilité d’effectuer automatiquement un nouveau calibrage de la température, de la pression et du débit. Les protocoles peuvent être sauvegardés et édités pour une mise à jour de la documentation.

En reséau : OPC UA met en réseau les appareils HB-Therm pour répondre aux conditions d’Industrie 4.0

En raison des nouvelles exigences d’Industrie 4.0, une grande partie de la production changera complètement. Les thermorégulateurs sont-ils aussi concernés ?
On ne peut répondre que par oui : à l’avenir les machines, les installations ou les capteurs communiqueront et échangeront d’amples informations sur les produits et la production. Les thermorégulateurs de HB-Therm peuvent être commandés à distance grâce à la nouvelle interface en option OPC UA et autorisent la lecture des diverses données par d’autres équipements et machines.